Travail au fournil

Aliment plusieurs fois millénaires, le pain a subi ces cents dernières années, une mutation accélérée.

En effet, tant au niveau des habitudes alimentaires, du goût et des techniques nécessaires à son élaboration, il ne ressemble plus à l'aliment de nos ancêtres.

Le pain élément principal des repas d'antan, vendu en miches de 6 à 8 livres, est devenu au fil du temps, l'élément d'accompagnement de nos repas.

La consommation quotidienne par personne au début du siècle était de 750 grammes, elle est passée à 125 grammes aujourd'hui. Elle décroît de 2 % par an, surtout chez les plus jeunes. La disparition du Pain est programmée pour les cinquante prochaines années au profit d'autres produits, variantes aseptisées, « fleurons » des restaurants américanisés aux sandwichs avantageux .en calories.

Retrouver ces goûts et ces consistances oubliées est un effort qui n'a rien de facile pour chacun d'entre nous.

Le boulanger doit être intransigeant dans ses choix...

 

Visitez virtuellement, en images, les différentes étapes de fabrication.

Log In

Mot de passe oublié ? / Identifiant oublié ?